BIOGRAPHIE

Une vie de musicien

Auteur compositeur né en 1973, Fred Deshayes, consacre son talent à l’écriture de musiques qui sont inspirées des rythmes traditionnels de la Guadeloupe. Sa tendresse et sa joie mêlées à des influences jazzy, africaines et brésiliennes créent une ambiance originale et entraînante. Ces textes décrivent la société guadeloupéenne avec poésie, sans concession ni brutalité. Il les interprète de sa voix douce accompagnée d’instruments acoustiques et on le range sans peine dans la catégorie des auteurs engagés.

Il apprend la guitare à l’adolescence avec son père, un autodidacte qui lui enseignera l’art de s’accompagner en chantant. Ces premières compositions datent de cette époque, mais ces premiers enregistrements ont lieu entre 2001 et 2003 avec l’album Péyi an mwen de Dominique Bernier et Lakouzaboka de Dominik COCO. La reconnaissance est immédiate parmi les musiciens (il recevra plusieurs années de suite les distinctions sacem) et auprès du public. En 2005, il écrit l’album Kadans a péyi la avec le groupe auquel il appartient « Soft ». L’album connaît un immense succès dans les communautés antillaises et cette musique sera considérée comme un souffle nouveau dans le monde de la chanson créole.

Le groupe enchaîne des concerts nombreux et produit deux nouveaux albums. De son côté, Fred multiplie les collaborations comme auteur,  compositeur ou réalisateur avec des musiciens d’horizons divers, qu’ils soient connus comme Patrick Saint-Eloi, Dominique Coco, Calypso Rose, Orlane, Eric Cosaque, Joelle Ursul, Dissonance, Tanya Saint-val, Thierry Fanfant, Perle lama, Dominique Lorté…ou d’artistes de la nouvelle scène, comme Loriane Zacharie, Laurence Hamlet, Smiley…

A voir ce showman, son enthousiasme, son humour, on comprend que la scène soit l’atout principal de sa musique et particulièrement du groupe « Soft » dans lequel le bassiste – Joel Larochelle – et le saxophoniste – Philp Sadikalay – font preuve d’un talent comparable. Le trio aime la compagnie d’une violoniste remarquable – Julie Aristide – et d’un chanteur – Maxence Deshayes, (auteur et compositeur à succès, frère cadet de Fred).

En 2012, il offre une synthèse de ce qu’il appelle « sa poésie » dans un album solo éponyme. L’album « Fred Deshayes » est le fruit d’années de recherche et de rencontres, une recherche d’une esthétique créole tendre et passionnante. Sa famille musicale est présente, et s’y ajoutent de formidables collaborations. On y retiendra notamment l’interprétation d’un titre écrit pas son père « La vi fofilé », témoignage d’un engagement indépendantiste d’un témoin des évènements sanglants de 1967 en Guadeloupe. 

Une vie d'universitaire

Comme les autres membres de son groupe « Soft », Fred n’est pas musicien à temps plein. Son premier talent est l’enseignement, et guitariste comme son père, il devient naturellement juriste comme lui. En 2002, il obtiendra le grade de Docteur en droit public à l’université de Montpellier I, en consacrant sa thèse à un sujet jusqu’alors peu étudié relatif aux procédures de défense judiciaire des droits de l’homme. Sa « Contribution à une théorie de la preuve devant la Cour européenne des droits de l’homme » rédigée sous la haute autorité d’un maître, le professeur Frédéric Sudre, sera couronnée par le prix de thèse de l’Université de Montpellier I, et par le non moins prestigieux Prix Pierre Henri Teitgen décerné aux meilleurs thèses de droit européen produites en France. S’ouvrira ainsi la porte de l’enseignement universitaire ; l’enfant du pays revient là où il a commencé ses études, il est aujourd’hui maître de conférences en droit public à la Faculté de Droit et de Sciences économiques de la Guadeloupe (Université des Antilles et de la Guyane).

 

Il mène donc une vie très simple où la famille l'emporte sur le travail et la musique...on ne choisit pas ses talents, ils partent comme ils sont venus, mais on choisit l'amour, et ça, ça ne finit pas.

Commentaires (1)

1. Bella Sam 02 Fév 2013

Bonjour !
I am an english speaker who is a big fan of Zouk.
I would llike to ask a favor - I come from an african Krio speaking background ( which is portuguese and english based) and would like to know if there is an english of french interpretation for the song Dédé by SOFT, which I heard recently and can't get out of my head ! I am educationg myself in this genre of music and getting to know more music by Fred Deshaye and other big french Creole bands.
thank you in advance !
Bella

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau